fbpx
PowerOfMoss rejoint les membres du réseau FIMEA

PowerOfMoss rejoint les membres du réseau FIMEA

Connaissez-vous la FIMEA : Fédération Interprofessionnelle des Métiers de l’Environnement Atmosphérique ?

Cette fédération a pour principales missions de préserver la santé des citoyens en améliorant la qualité de l’air, de structurer l’industrie française de la qualité de l’air et de la développer en France et à l’export. Elle regroupe les PME expertes dans les domaines de la qualité de l’air, aussi bien à l’intérieur des bâtiments que pour l’aménagement du territoire ou les environnements industriels.

LEURS MISSIONS :

health-sante

Préserver la santé des citoyens
en améliorant la qualité de l’air.

environment-air

Structurer l’industrie française de la qualité de l’air et de la développer en France et à l’export.

Nous sommes fières de rejoindre les membres de la FIEMA

Nous rejoignons plus de 120 adhérents à la Fédération Interprofessionnelle des Métiers de l’Environnement Atmosphérique. Dans cette optique nous participons activement pour répondre aux enjeux concernant la qualité de l’air. Dépolluons nos villes ! 

 Comment PowerOfMoss aide à réduire la pollution au quotidien ?

Grâce à la mousse végétale, cette plante est un véritable aspirateur à polluants !
N’ayant pas de système racinaire ni d’appareil conducteur pour stocker et distribuer ses nutriments, la mousse attire de manière électro- statique les particules présentes dans l’air sur la surface de ses feuilles. Grâce à un film bactérien unique, elle va les biodégrader et les transformer en phytomasse. Ce fonctionnement couplé à son incroyable densité lui permet d’être ultra-performante. D’après l’étude de l’université de Bonn, 1m² de mousse peut biodégrader jusqu’à 22 grammes de particules par mètre carré par jour. C’est l’équivalent de 8 arbres comme des hêtres !

Des produits pour assainir votre intérieur comme l’extérieur.

Nous proposons du mobilier végétal ainsi que des toitures en mousse végétale afin de venir replacer la nature au coeur de nos villes et de nos vies. Prenons soin de notre avenir !

PowerOfMoss recycle et réduit son impact environnemental

PowerOfMoss recycle et réduit son impact environnemental

Chaque geste compte

Petit à petit, nous pouvons changer nos habitudes et protéger notre planète. Choisir une éponge lavable, se déplacer à vélo, favoriser les tasses aux gobelets jetables, … des gestes quotidiens qui font du bien ! En entreprises, les changements sont également possibles.

Chez PowerOfMoss, nous avons comme objectif de réduire au maximum notre impact sur l’environnement. Nos produits à base de mousse sont éco-conçus pour répondre aux enjeux climatiques et être au plus proches de nos valeurs.
Nous avons à cœur de faire travailler des artisans locaux, d’utiliser des produits de qualité, d’apporter à nos acheteurs du bien-être et de l’oxygène dans leur quotidien.

 C’est pourquoi nous avons décidé d’aller encore plus loin en travaillant avec l’entreprise D.Multiple afin de concevoir des produits avec des matériaux recyclés.

Entreprise de l’IAE (Insertion par l’activité Économique) présente dans le Nord, D.Multiple accompagne, forme, et valorise des femmes et des hommes par le travail, dans une dynamique de retour à l’emploi.

Cadre PowerOfMoss

Hier, nos cadres étaient composés de deux matériaux neufs (le dibond* et l’isorel*), aujourd’hui nous utilisons, entre autres, des tables de ping-pong Artengo obsolètes pour remplacer le dibond.

En insérant le recyclage dans nos produits nous diminuons l’impact de production, mais également nos déchets. Une stratégie que nous souhaitons étendre au maximum sur l’ensemble de nos produits dans les mois à venir.

Quel impact sur l’achat de nos cadres en mousse ?

Aucun ! Enfin si, vous aurez des produits encore plus écoresponsables. Mais vous ne verrez pas la différence sur le produit et cela n’augmentera pas le prix. C’est donc une super nouvelle 😉

 

Les cadres en mousse ont un bel avenir devant eux.

Nos équipes travaillent chaque jour sur l’évolution de nos produits, nous cherchons en permanence de nouvelles solutions pour pousser nos produits encore plus loin. Restez connectés, nous avons de bonnes nouvelles à vous annoncer prochainement 🙂

Définitions :

Dibond* est un panneau en composite aluminium. Ce matériau se compose de deux couches extérieures en aluminium et d’une couche centrale en polyéthylène. Il est utilisé pour soutenir la mousse PowerOfMoss, il a l’avantage d’être résistant à l’eau, à l’air et à la température.

Isorel* est un panneau rigide composé de fibres de bois et présent à l’arrière de nos cadres.

Welcome to the forest : La nature au coeur de vos bureaux

Welcome to the forest : La nature au coeur de vos bureaux

La végétalisation des bureaux : quels enjeux ?

“Chers collègues, nous avons longuement étudié un projet d’aménagement d’espace naturel au sein de nos bureaux avec notre prestataire Tarzan. Nous en sommes venus à la conclusion suivante : Importer une jungle dans nos locaux est une fausse bonne idée. On déménage en forêt !”

Oui, bon, on a un peu forcé le trait. Sans envahir et étouffer vos locaux il est totalement possible, dans votre entreprise, d’intégrer des végétaux. Vous pouvez garder la forêt de Phalempin pour des balades ou séminaires 🌲

Pourquoi c’est important ?

La nature est source de bien-être. Elle permet de diminuer le stress, les risques d’anxiété et de dépression. En plus d’apporter de l’oxygène, les plantes permettent à vos collaborateurs de mieux réfléchir et poussent à la cohésion sociale. Bref, apporter de la verdure au sein de votre entreprise est une vraie bonne idée !

Comment intégrer la nature à vos bureaux ?

Il existe plusieurs solutions :

Une touche de décoration

Vous pouvez décorer vos pièces avec des éléments d’origine naturelle, du bois, des murs de la couleur terre d’ocre, ajouter des éléments en pierre, … Vous apporterez ainsi des éléments qui évoquent la nature. 

Vous aurez des locaux apaisants mais il vous faudra ajouter une touche organique / vivante à cet espace afin d’obtenir tous les bienfaits de la nature.

La nature au bureau : Une touche de décoration
Décoration des bureaux : Des plantes vertes

Des plantes vertes

Les plantes vertes ont l’avantage de décorer les bureaux, de rendre l’espace de travail plus accueillant et donc d’améliorer la qualité de vie au travail. Vous pouvez les louer ou les acheter.

Une réponse idéale ?

Les plantes sont une solution intéressante, à condition de préserver l’environnement car l’industrie des plantes peut être extrêmement polluante.
Sauriez-vous dire leurs provenances ? Dans quelles conditions sociales ? Quelle quantité de pesticides ont-elles reçue ? Les produits sont-ils durables ? Sont-elles adaptées à votre environnement de travail ? Si vous choisissez la location de plantes, avez-vous pensé au type de véhicule utilisé pour les livraisons ?

Il faut savoir que 80% des fleurs actuellement proposées en vente sont produites à l’étranger et sont souvent aspergées de pesticides (source : villehybride.fr). On ne vous parle pas des trajets en avion et de la surconsommation énergétique.

Vous pouvez également compléter votre décoration de bureau avec des fleurs séchées. Un produit très à la mode qui a l’avantage d’être durable (un an voire plus en fonction de l’entretien) et le rendu est 100% naturel.
Comme le propose Houbline : décorez vos espaces avec des créations florales simples, durables et élégantes.
Profitez des fleurs séchées toute l’année !

Choisir des plantes pour agrémenter vos locaux c’est offrir à vos collaborateurs une énergie positive et un cadre propice au travail et bien-être, à condition qu’elles soient produites de façon éthique et écologique.

La Mousse une plante pionnière

Nous sommes sur le Graal des produits !
La mousse a des vertus en nombre : filtration des polluants, rafraîchissement de l’air, apaisante, … C’est une super plante qui est apparue sur notre planète il y a 440 millions d’années, elle est immortelle et régénérante. Une wonder moss quoi.

La mousse en mobilier d’intérieur

En plus d’avoir un produit esthétique qui est développé de façon écoresponsable, les cadres et totems en mousse vont apporter à vos collaborateurs tous les avantages de la nature.

La mousse végétale (aussi nommée Bryophyte) est un végétal complexe, très réactif et plus efficace que des plantes vertes.

Le saviez-vous 🌱 :
D’après l’étude de l’université de Bonn, 1m² de mousse peut biodégrader jusqu’à 22 grammes de particules par mètre carré par jour. C’est l’équivalent de 8 arbres comme des hêtres !

La nature dans vos bureaux : La Mousse une plante pionnière

Voyez la vie en vert

Vous l’aurez compris, être au contact de la nature favorise le bien-être physique et psychologique. En plus d’être décoratives, dépolluantes et relaxantes, les plantes vertes sont tendances pour insuffler de l’énergie verte au sein de vos locaux professionnels. Si vous optez pour de la mousse végétale, vous aurez beaucoup d’avantages : très peu d’entretien (elle a juste besoin d’un peu d’eau), pas besoin d’engrais, elle est un choix totalement éco-responsable.

Pour conclure cet article, nous vous conseillons d’associer la mousse et les plantes à votre décoration, en plus de matières type bois ou pierre, pour obtenir des espaces de travail totalement ressourçants.

Alors, êtes-vous prêts à apporter de la végétation dans vos bureaux ?

Loi Énergie et Climat : végétalisation obligatoire ?

Loi Énergie et Climat : végétalisation obligatoire ?

La loi Énergie et Climat

 En 2019, une nouvelle loi à été votée : “la loi Énergie et Climat”. Celle-là, on l’adore ! Elle s’inscrit dans la continuité de la loi pour la reconquête de la Biodiversité, de la Nature et des Paysages de 2016. Son but est la sortie progressive des énergies fossiles avec en ligne de mire : la neutralité carbone en 2050. Ce qui répond à l’urgence climatique et à l’Accord de Paris.

C’est quoi cette loi ?

À partir de décembre 2019, toutes les nouvelles installations commerciales ou les nouveaux entrepôts de plus de 1000 m² au sol, doivent installer des panneaux solaires photovoltaïques ou de la végétalisation sur 30 % de la surface.

3 dimensions rentrent en compte dans cette loi :

  1. La baisse de la consommation d’énergie fossile. Les panneaux photovoltaïques produisent de l’énergie renouvelable tandis que les toitures végétalisées limitent la consommation d’énergie l’hiver et surtout l’été ! 
  2. La gestion des eaux pluviales : Une toiture végétalisée permet un meilleur drainage des eaux afin de préserver les sols aux alentours et/ou limiter les engorgements en ville.
  3. La reconquête de la biodiversité en replaçant les plantes dans nos environnements urbains.
michael-wilson-Wp7wotWlbBk-unsplash
Quelle-est-la-duree-de-vie-dun-toit-Derbigum-France

Pour qui ?

Cette loi concerne l’ensemble des créations ou extensions des constructions suivantes : 

  • Les ensembles commerciaux,
  • Les magasins de commerce de détail,
  • Les drives,
  • Les locaux à usage industriel ou artisanal,
  • Les entrepôts,
  • Les hangars non ouverts au public faisant l’objet d’une exploitation commerciale
  • Les nouveaux parcs de stationnement couverts accessibles au public.

Quelques exceptions

Certaines exceptions peuvent cependant être accordées.

En effet, ajouter une toiture végétalisée ou des panneaux photovoltaïque n’est malheureusement pas réalisable pour tout le monde. 

Deux exceptions rentrent alors en jeu :

  • Quand les dispositifs vont aggraver un risque, quand les l’installation présentent des difficultés techniques insurmontables, quand l’installation est dans un secteur patrimonial ou que économiquement ce n’est pas possible.
  • Une deuxième exception concerne les installations classées pour la protection de l’environnement : un arrêté ministériel doit définir les cas dans lesquels cette obligation sera écartée ou soumise à des conditions de mise en œuvre spécifiques, dès lors que les obligations sont incompatibles avec les caractéristiques de l’installation. 
Plaque-Site-patrimonial-remarquable_BasseDef
Des nouvelles solutions, des nouveaux acteurs émergent afin de vous accompagner dans l’application de cette loi. Ces solutions peuvent être parfaitement complémentaires. Les toitures végétalisées limitent la consommation d’énergie pour que celle produite par les panneaux solaires suffise à la consommation totale du bâtiment.
Qualité de l’air intérieur : pourquoi et comment l’améliorer ?

Qualité de l’air intérieur : pourquoi et comment l’améliorer ?

Depuis des années, on nous parle de pollution de l’air extérieur. On sait maintenant que nos villes sont polluées par la circulation, par le chauffage, par nos industries, etc. Mais qu’en est-il de l’air intérieur ? D’autant qu’on y passe 80% de notre temps. Est-il de bonne qualité ? Pas toujours. On compte environ 20 000 décès par an dus à la mauvaise qualité de l’air intérieur (ANSES)*. Quel impact a-t-elle sur notre santé et quelles en sont les causes ?

Qu’est-ce que ça provoque ?

En France, la mauvaise qualité de l’air est la troisième cause de décès évitable après l’alcool et le tabac. En effet, à court terme, elle va provoquer des irritations, des toux, des allergies. À long terme, la qualité de l’air peut engendrer de l’asthme, des troubles cardio-vasculaires voire même des cancers *².

Elle a également un effet négatif sur notre productivité au travail. Elle diminue nos facultés cognitives : la mémoire, le raisonnement ou encore l’attention se détériorent *. Elle est en partie l’une des causes de l’absentéisme. En effet, 50 % des maladies sont causées ou aggravées par la mauvaise qualité de l’air *.

Cette perte de productivité a un coût.

Selon une étude de l’école de la santé publique d’Harvard, le coût moyen d’absentéisme dû à une mauvaise qualité de l’air s’élèverait à environ 480$ par salarié par an. Il prend en compte les pertes de productivité et de rentabilité.

Pour l’ANSES, Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail, le coût de la pollution de l’air intérieur est estimé à 19 milliards d’euros par an. Cette étude comprend les conséquences de la pollution sur la collectivité. On retrouve le coût estimé des décès prématurés, de la prise en charge des soins et des pertes de productions.

La qualité de l’air intérieur joue donc un rôle majeur sur notre santé et notre productivité.

par salarié, par an

%

de productivité en plus

Causes de la mauvaise qualité de l'air

D’où vient cette pollution ?

L’air intérieur est pollué à cause de nombreux facteurs, que ce soit par contamination chimique, biologique ou physique.

Les composantes chimiques sont omniprésentes dans nos bureaux. Les produits ménagers, les parfums d’ambiance font désormais partie de notre quotidien. Les meubles ou les matériaux présents à l’intérieur peuvent aussi être très polluants. En effet, ils dégagent des COV (composés organiques volatiles) et des particules fines dans l’air (exemples : colle de bureau, peinture, etc.).

La contamination biologique intervient aussi dans cette pollution de l’air. Elle passe par les microbes rejetés par l’homme, les animaux, les champignons, les acariens, le pollen.

L’air est également pollué par des polluants physiques venant de l’air extérieur, par exemple les particules fines ou la poussière.

Comment faire pour assainir l’air ?

Plusieurs méthodes peuvent vous permettre d’améliorer la qualité de l’air dans vos locaux ou chez vous.

  • Tout d’abord, une solution bien répandue, mais que l’on ne fait pas particulièrement au quotidien, est d’aérer au moins 10 minutes par jour. Cela vous permettra de renouveler l’air intérieur et donc de libérer les particules fines présentes.
    Ensuite, le choix des matériaux pour son bureau est important, on privilégiera des meubles en bois massif et du parquet. En effet, les meubles peuvent rejeter des particules même 15 ans après leurs achats. On évitera également la moquette qui permet aux acariens de proliférer.
  • Les parfums synthétiques et chimiques sont à proscrire. Tout comme les bougies parfumées, l’encens ou encore les produits ménagers composés de parfum.
aérer-la-pièce
IMG_5266

Le pouvoir des plantes

Il n’est pas toujours facile ou possible de respecter ces consignes à la lettre. Même en les respectant, l’air ne peut être totalement sain (présence de l’homme, équipements…). Il apparaît essentiel de filtrer l’air de la pièce depuis l’intérieur.

D’autant plus qu’il nous faut filtrer les particules nocives mais également ajouter ce qui est bon pour nous. Souvent, avec nos bâtiments modernes bien isolés, l’air intérieur est trop sec et trop aseptisé. Il faut ajouter de l’humidité, de l’oxygène et des micro-organisme naturels. 

  • Taux d’humidité favorable 50% 50%
La mousse : reine des toitures végétalisées

La mousse : reine des toitures végétalisées

La mousse est considérée comme l’un des poumons de notre planète. Il s’agit d’une plante chlorophyllienne qui à une activité photosynthétique toute l’année. Une fois arrivée à sa taille adulte, elle se régénère. Elle meurt par le bas de la tige mais continue à grandir par le haut. Elle crée alors de l’énergie tous les jours de chaque saison. Installer une toiture végétalisée en mousse est une bonne solution lorsque l’on veut végétaliser son toit. Elle a une composition et un fonctionnement bien différents des plantes supérieures, ce qui lui confère de beaux atouts pour s’installer sur vos toitures ! 😉

Légère comme une plume 

L’une de ses particularités est qu’elle ne possède pas  de racines. Elle ne nécessite donc pas de substrat (terre, terreau) et est donc très légère. Dans la majorité des cas, il n’y a pas besoin de consolider les fondations avant son installation. Les toits végétalisés utilisant des plantes traditionnelles avec racines, quant à eux, sont réalisés la plupart du temps avec des substrats qui alourdissent considérablement le poids de la toiture. Le substrat est composé de différents matériaux adaptés aux plantes ayant une épaisseur allant de 10 à 80 cm. On retrouve des matériaux tels que de l’argile, du terreau, de l’écorce, etc. Par exemple, le sédum et son substrat pèsent entre 40 et 80 kg/m2.

La mousse a donc un rapport surface/masse bien plus intéressant. En effet, la mousse végétale pèse seulement 16 kg/m2 au maximum. Étant très légère, le toit végétal en mousse peut être installé sur de nombreuses surfaces planes et jusqu’à 45° de pente.

Toit végétalisé en mousse powerofmoss
Toiture végétalisée PowerOfMoss

Rassurante

Le maintien de l’étanchéité d’un toit végétal peut angoisser lorsque l’on hésite à franchir le cap. En effet, pour certains toits végétalisés, il faut ajouter une couche d’étanchéité anti-racines qui rajoutera des frais.
Mais la mousse, elle, ne possède pas de racines, le toit ne va donc pas perdre son herméticité sur la durée. Aucun risque que des racines pointent le bout de leur nez et forcent votre toiture à céder.

schéma d'un toit végétalisé
toiture végétalisée en mousse powerofmoss

Un entretien minime

Les toitures végétalisées classiques nécessitent de l’entretien. Avec le réchauffement climatique, il est de plus en plus difficile de maintenir des plantes en bonne santé toute l’année.

Pour les personnes ayant peu de temps à accorder à cette tâche, une toiture en mousse est une bonne initiative. En effet, la mousse ne nécessite aucun entretien puisqu’elle s’auto-suffit et arrive à résister même à de longues périodes de sécheresse comme l’affirme Julie Steffen, chercheuse à l’HEPIA. 

Aujourd’hui la mousse apparait être une végétation adaptée pour végétaliser rapidement des toitures en ville. Comme nous l’avons vu dans le dernier article, le toit végétal à de nombreux avantages que l’on retrouve également dans une toiture végétalisée à base de mousse. Que se soit les bénéfices écologiques ou économiques, le toit végétal en mousse recense les mêmes bienfaits.