Blog PowerOfMoss

La mousse gagne à être connue ! 

david-torres-oiSGdebPQ68-unsplash-min (1)

DEFINITION

GENERALE

La mousse

On appelle affectueusement ces plantes de petite taille : “mousse”. En langage plus scientifique, nous devrions parler de “Bryophytes” qui vient des mots grecs bryo pour mousse et Phytos pour plantes. Tout comme vous, nous préférons les appeler mousse.

Elles sont assez répandues sur notre planète puisque nous comptons près de 25 000 espèces différentes de l’équateur jusqu’au pôle !

Histoire 

Les mousses font partie des premières plantes a être apparues sur notre planète il y a 440 millions d’années. Classe !

Il s’agirait d’une transformation d’algues qui se seraient adaptées à la vie terrestre. 

 

adam-nyhuis-AEHl_1eKMNQ-unsplash-min

Composition

Les mousses sont dépourvues de racine. C’est leur principale différence avec les arbres ou plantes supérieures. Elles sont constituées de tiges sur lesquelles on retrouve leurs feuilles. Ces dernières sont petites mais en très grand nombre. Sur 1m² de mousse, on peut dénombrer des millions de feuilles. C’est pour cette raison qu’on les compare souvent à des forêts miniatures (cf photo ci-dessous)

Vue aèrienne d’une forêt

Vue verticale d’une mousse

ibrahim-shabil-JSTVAQUnDXM-unsplash-min
zdenek-machacek-XFUrNtSWFCg-unsplash-min

Nous pouvons classer les mousses en deux grandes catégories : à gauche, les ” non ramifiées “, à droite les ” ramifiées ”  (présence de rameau). Enfin, elle possède une partie sporophyte qui permet grâce au capsule, leur reproduction.

Article Mousse

Une super plante !

💨N’ayant pas de système racinaire ni d’appareil conducteur pour stocker et distribuer ses nutriments, elle les absorbe sur l’ensemble de ses tissus, directement dans l’air. Grâce à ce fonctionnement, elle est très efficace pour stocker le carbone et certains polluants. Cela mérite un article complet prochainement sur ce blog.

SES

POUVOIRS

🔁Elle a la capacité de reviviscence

Privée d’eau donc déshydratée, elle se place dans un état “d’hibernation végétale” pendant plusieurs jours, semaines, mois (les championnes peuvent même tenir plusieurs années voire dizaine d’années)  pour ensuite retrouver leur état et fonctionnement normal lorsque l’eau revient. Elle est donc capable de survivre sur de longues périodes de sécheresse.

💪 La mousse est une plante immortelle

Un brin de mousse va grandir par le haut de la tige et mourir par le bas. Quand la partie basse meurt, elle va séparer les rameaux qui vont recréer une nouvelle plante. Sauf mésaventure, elle ne peut donc mourir. Elle se régénère.

🏕 Ce sont des plantes pionnières

Elles vont coloniser les espaces vierges afin de les assainir et de permettre aux plantes supérieures de s’y épanouir. C’est pour cette raison que, dans certaines zones ravagées par l’Erika (naufrage pétrolier de 1999 qui avait atteint les plages françaises), on faisait pousser des mousses pour faire revenir les plantes supérieures. Les mousses n’empêchent pas l’herbe de pousser sur les pelouses. Elles colonisent l’espace vierge là où l’herbe ne peut pousser car les conditions sont défavorables. 

🚰 Elle constitue un régulateur pour son espace

Lorsque l’eau vient en abondance, la mousse peut en stocker une grande partie (jusqu’à 12 fois son poids) pour éviter que les plantes aux alentours se noient et ensuite la redistribuer sous forme de vapeur d’eau lors de leur transpiration. 

👩‍⚕️ Elle a des propriétés anti-microbiennes

Elle tue ou ralentit la croissance des microbes telles les bactéries, les mycètes, les virus ou encore les parasites.

 

Impressionnant non ? Chez PowerOfMoss on en est complétement fan !

Rejoignez notre fan club !

Un grand merci aux spécialistes pour leurs précieuses informations :

  • Sébastien LEBLOND & Anabelle BOUCHER pour leur super INITIATION À LA BRYOLOGIE : Voyage au cœur de la vie secrète des mousses.